Nombre total de pages vues

lundi 20 octobre 2008

Rockefeller Rotschilds = les MOUTON$ -cochons de l'Angleterre

ROCKEFELLER MIS EN PLACE PAR LES SERVICES SECRETS BRITANNIQUES
http://nsa21.casimages.com/img/2012/03/16/120316095458401494.gif
LES ROCKEFELLER ONT CHANGÉ LEUR NOM ''ROGENFELDER'' pour Rockefeller car il sonnait trop allemand

http://nsa22.casimages.com/img/2011/12/20/111220063622573718.gif
Enfin,
je l'ai trouvé le lien entre Rockefeller et Londres
http://nsa21.casimages.com/img/2011/10/18/111018123056382046.gif
Les Rockefellers ne sont que des pantins de SA MAJESTÉ LA REINE D'ANGLETERRE

Et les Rotschilds aussi étaient des barons

http://nsa28.casimages.com/img/2011/08/04/11080403410496543.gif
voir l'image en taille réelle
voir l'image en taille réelle

Le général Lord Guthrie, directeur de N.M. Rothschild & Sons, a aussi récemment appelé l'élite à, « aborder la crise climatique globale d'une seule voix, et à imposer des règles qui s'appliquent dans le monde entier, » (gouvernement mondial).

voir l'image en taille réelle

​​​​De plus, c'est la famille Rothschild elle-même qui a aidé à financer les Rockefeller pour créer les premiers trusts géants et les monopoles pétroliers à la fin du 19ème siècle.

LONDRES ET SES PIONS



CONTRÔLE DES MASSES EN LES STÉRILISANT soit par les VACCINATIONS ou à travers leurs aliments (insecticides-stérilisants)......

video

''AUGMENTER LE TAUX DE MORTALITÉS'' dit Londres via son Rockefeller. Les Rockefellersont d'origines Allemandes, ils ont changé de noms, ils s'appelaient ROGGENFELDER.


video
LES PIONS DES ROIS ET DES REINES D'ANGLETERRE
(Les Rockefeller, les Rotchild, les Napoléon, les ....)

UN VIDÉO QUI DÉNONCE LES VACCINATIONS AVEC PREUVES


TOUS COUSINS
CES BANDITS QU'ON A ÉRIGÉ À LA CHEFFERIE DE NOS ÉTATS à notre insu mais en nous faisant voter pour l'un ou pour l'autre de ces bandits qui sont tous mis en place géopolitiquement.
video

Les Rotschilds, les Rockefellers, les Napoléons, les Bush, les ..... TOUS DES PIONS DE LONDRES



LA PREUVE QUE LONDRES CONTRÔLE TOUT

Le Comité des 300 créé en 1729 par la BEIMC (British East India Merchant Company), dirigé par la couronne Britannique, relit le système bancaire mondial dans sa totalité et les représentants les plus importants des nations occidentales à la famille Rothschild.

DES ALLEMANDS QUI SE FONT PASSER POUR DES JUIFS

(STRATÉGIES BIRITANNIQUES D'ESPIONNAGE)

La famille Goldschmidt-Rothschild est originaire de Francfort-sur-le-Main, en Allemagne.

Ses membres descendent de l'union en 1878 de Minna Caroline von Rothschild (1857-1903), une des filles du baron Wilhelm Carl von Rothschild (1828-1901), dernier représentant des branches de Francfort et de Naples de la célèbre famille, et du banquier Maximilian Benedict Goldschmidt. Celui-ci change son nom en Goldschmidt-Rothschild en 1878, et est anobli (avec le titre de baron) en 1903.

Le nom Rothschild restera ainsi présent à Francfort jusqu'à la mort de ce dernier en 1940 dans son palais de Bockenheimer Landstrasse où les Nazis l'avaient autorisé à conserver une chambre.


« Donnez moi le contrôle sur la monnaie d’une nation, et je n’aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois. » Mayer Amshel Rothschild (1743-1812)



http://lorenbeau.spaces.live.com/ http://www.zionist-watch.net/articles/96.html
Le Monde est divisé en deux:
il y a eux, et il y a nous
Tirelire
==================================
=============================
=======================

La Couronne d'Angleterre par la Famille ROTSCHILD (5 frères Banquiers qui se divisa le monde pour établir leur Ordre par la monnaie) est une famille Juive ashkénazes Allemandes



Wilhelm Steinitz

Szymon Winawer

Ignaz Freiherr von Kolisch



Near the tournament hall

Albert Baron von Rotschild

Kaiser Franz Josef






<





Baron
Jacob, dit James, de Rothschild
(1792 - 1868) est un banquier français, fondateur de la branche de Paris de la famille Rothschild.. Il a fait construire plein de château.
Fils de Mayer Amschel Rothschild (1744-1812), fondateur de la dynastie, il épouse en 1824 sa nièce Betty de Rothschild (1805-1886), fille de Salomon de Rothschild, frère de James et fondateur de la branche de Vienne. Naîtront une fille : Charlotte (1825-1899), puis quatre fils : Alphonse (1827-1905), Gustave (1829-1911), Salomon (1835-1864), Edmond (1845-1934).
2.1 Le Château de Ferrières (Seine-et-Marne)



Lors de la Seconde Guerre Mondiale, les
Rothschild fuient en Angleterre, laissant les Allemands, puis les Américains à la Libération piller le Château. Les Rothschild, bouleversés par le Spectacle lors de leur retour, partent en Suisse pour toujours.











Les Financiers banquiers ROCKEFELLERS et ROTHSCHILDS de Londres en arrière de ces guerres

Lord Balfour et son contrôleur Lord Lionel Walter Rothschild. Ils ont élaboré la déclaration Britannique pour supporter la construction d'une terre Juive en Israel.


Baron Edmond de Rothschild, 1954

Oil expert Baron Alphonse de Rothschild
LES PIRATES MODERNES DE LONDRES = LES ROTSCHILDS

Edmond de Rothschild visite la Palestine


Samuel/Rothschild et SHELL Oil


L'escroquerie bancaire




Lord Walter Rothschild

LES PAUPÉRICIDES DES ÉLITES ET BOURGEOIS/ARISTOCRATES

Après le pogrom de 1919, la guerre civile a brisé la Russie pour y resserre le contrôle et y développer aisément le pétrole qui s'y trouve.... Et pour cela, ils font de la diversion en créant des guerres et des milliers de victimes.... En Ukraine seulement il y eut quelques 70,000 Juifs pauvres de tuer.


Et Londres continue sa domination par la guerre et la division

Les Britanniques savent manipuler LA SOCIÉTÉ SECRÈTE arabe ''LES FRÈRES MUSULMANS'' qui d'ailleurs ont leur siège social à Londres


Herbert Samuel reçoit Winston Churchill à Jérusalem. James "Jimmy" de Rothschild, le fils du Baron Edmond. La ''Royal Navy'' achemine le pétrole à travers le Canal de Suez.



L'Armée Japonaise russe entre dans le territoire de la Chine



















L'ANGLETERRE DOMINE TOUS LES PAYS









C'est David Rockefeller qui a pris cette photo de son cousin" Adolf "Hitler













dollard





L'image “http://www.24hgold.com/24hpmdata/articles/img/20080106100.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Londres par ses Rotschilds, a financé les guerres Napoléoniennes et toutes les révolutions.
coffre fort piece
C'est la puissance politique et militaire de l'État qui constitue le gage de la crédibilité de la monnaie des banquiers.
http://www.zionist-watch.net/images/articles/96/MayerAmschelRothschild071508.jpg

Mayer Amschel Bauer (Rothschild)




« Le coup de Bourse » de Nathan Rothschild

Le 20 juin 1815, au lendemain de la bataille de Waterloo, Nathan Rothschild accomplit un « coup de bourse » remarquable. Informé de la défaite napoléonienne bien avant les autorités, il se rend à la Bourse de Londres et met en vente tous ses titres. Tous pensent alors que Napoléon est sorti victorieux du combat et chacun, gagné par la panique, suit l’exemple de Rothschild. Les actions chutent à une vitesse folle. Rothschild attend la dernière minute puis les rachète et assoit ainsi la fortune familiale.


Rabbi Walter Rotschild

1. Without going into a lengthy autobiography, what caused you to making Judaism so central to your life?

R. Rotschild








baronne rotschild

Nadine de Rothschild, la baronne du savoir-vivre
Baronne Nadine de Rothschild, femme du Baron Edmond de Rothschild.
Il faut savoir que : c'est son fils, qui a repris les affaires de la famille. Benjamin est aujourd'hui le plus riche des Rothschild vivants, avec une fortune de 1 200 millions d'euros.





Photo taken in the office of their bank Rue Laffitte in Paris shows Baron Guy de Rothschild (C) with Baron Elie  de Rotschild (L)and Baron Alain de Rotschild (R). Guy de Rothschild, patriarch of the French banking family and an influential behind-the-scenes figure in the Gaullist politics of the 1960s and 70s, died 12 June 2007 at the age of 98, his family announced 13 June. Born in 1909, Rothschild inherited the family banking business in 1949 after serving with Charles de Gaulle's Free French in World War II From Getty Images by AFP/Getty Images.
Baron Guy de Rothschild (C) avec le Baron Elie de Rotschild (L) et le Baron Alain de Rotschild Guy de Rothschild, patriarche, 1960. Il est mort le 12 Juin 2007 à l'aâge de 98

























Evelyn Rotschild
==================================


''Pourquoi te soucis-tu des gens'' ont dit ces Rockefeller à un journaliste...
et ils continuèrent en lui disant ''Prends soin de ta propre vie, fais du mieux que tu peux pour toi et pour ta famille.... En quoi la vie des autres devrait te toucher ce sont juste des serfs, c'est juste le peuple...''


L'image “http://www.vracimages.com/gifs/animal/cochon/003.gif” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.





L'image “http://euro-med.dk/billeder/rothschild-vaben-med-6-takket-stjerne.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
De la main gauche ils parlent de paix de défendre les Juifs...) et de l'autre ils assasinent
Les Rotschilds défendaient les Juifs pendant que leurs demi-frères les Rockefellers les exterminaient.


Aux sources de l'escroquerie de la Réserve Fédérale - Le machiavélisme des hécatonchires* de la finance internationale



Henry FORD (photo à gauche) ressemble étrangement à John David Rockefeller (photo `droite) . Sont-ils demi-frères ou cousins? et quel est ce PÈRE COMMUN qu'aurait (les ara
bes inséminent partout) les Rockefeller, les Rotschild, la Famille Royale d'Angleterre..... ? ? ?






Et en vieillissant, on trouve que Rockefeller (ci-contre) ressemble davantage à Henry Ford ci-haut à gauche.





















Les Rockefeller, famille sioniste utilisées par les Rotschilds



Nelson Rockefeller








La reine Victoria avec Rockefeller


By Jon Christian Ryter
Copyright 2002 - All Rights Reserved
To distribute this article, please post this web address or hyperlink

n seizing the financial records of several oil-money financed Muslim charities, educational and benevolent organizations in the United States, the Federal Bureau of Investigation found strong evidence suggesting that many of these organizations—some of which are headquartered in the United States—are actually conduits whose primary function is to covertly funnel money to Islamic terrorist groups around the world. Among those wealthy contributors are the Saudi royal family. Spokesmen for the Saudi royal family admit that the al Sauds contribute vast amounts to several Muslim charities—like the Red Crescent and others—but, as far as the Sauds knew (the spin goes), their money was used exclusively for the benevolent purposes promoted by the charities.
However, al Qaeda financial records found in deserted Afghan hideouts and seized from Muslim charities in the United States suggest otherwise. These records reveal that the Saudi royal family was the source of millions of dollars which made its way not only into the hands of Osama bin Laden as he prepared to wage his extremist Islamic Jihad against America, but was used to finance the activities of Yassar Arafat’s personal Palestinian terrorist group from which the homicide bombers arose, the Palestinian Liberation Front, the Hamas and the Hezbollah. The Saudi royal family even provides “pensions” for the families of homicide bombers who are viewed as martyrs.
The financial databases found and examined by the FBI clearly show that all the time the Saudi government was paying lip service to the United States (while denying them the right to fly missions against the al Qaeda and Taliban in Afghanistan from Saudi soil), the Sauds were playing both ends against the middle. The reason is obvious. Being Muslims, they are obligated to stand with their Islamic brothers—or face a possible fatwah from an Islamic cleric. (Extremist muslim clerics have issued death warrants on the al Sauds at least three times since 1991—once because the Saudi royal family allowed the United States to bring female soldiers on Saudi soil.) At the same time, the Sauds need both the economic and military strength of America to protect them from their land and oil hungry Muslim brothers in Baghdad, Tehran and Damascus who want to use oil as a weapon in their economic
Jihad against the industrialized nations of the world which control the world’s most lethal war machines and equipment.


First and foremost the royal family, like all Saudi citizens, are Muslims. Some might be Sunni and others Shi’ites, but they are all Islamic. In the Arab world, the religious “freedom” rhetoric being spouted from the desert sands notwithstanding, in the Muslim mind, there is only one God, Allah, and one religion—Islam. The extremist Islamic view (which, granted, is not shared by all Muslims) is that those who practice religions other than Islam (or are atheists or agnostics) are heathens and must be converted or killed. Muslims who assist either the Jews or any heathen who opts to help the Jews must also be condemned to death—usually through the issuance of a fatwa by a Muslim cleric who, under Islamic law, issues the death warrants which are to be acted upon by all loyal Islamics.
As more evidence of Saudi duplicity surfaces, pressure mounted from liberal quarters in the United States for the Bush Administration to distance itself from Crown Prince Abdullah and King Fahd—even as Bush entertained the Crown Prince at his ranch in Crawford, Texas.

On May 6, 2002 Saudi Arabia joined its Arab neighbors on the peninsula in a boycott designed to shun all American products ranging from cigarettes to Big Macs and that taste-tempting chicken cooked with 23 secret herbs and spices. The call to boycott American products extends beyond the Arab States and Muslim nations. Islamic civic organizations, student groups and professional organizations are calling for Muslims in every nation in the world—including the United States—to shun American products in favor of imports from nations which are not “tied to the hip” of Israel, or that do not export goods to the Jewish State. Organizers of the boycott are targeting American corporations that are perceived as supporters or Israel, or supporters of the Bush Administration, or companies that have channeled aid, in one form or another, to the Israeli State.
Hardest hit thus far are restaurant franchises in the Mideast and other nations with large Islamic populations. In addition to Kentucky Fried Chicken and McDonalds are such food brands as Pizza Hut, Taco Bell and Baskin Robbins. KFC in Oman reported sales have already fallen by 45%. McDonalds, in the Omani capital of Muscat have noted their sales are off 65%.
Mideastern smokers, who would have traded a camel for a “Camel” a year ago, or who believed the oasis in the desert was Marlboro Country, have turned off American cigarettes as Turkish cigarette sales rise in the Land of Islam. According to a Washington Times report published on May 8, a senior executive at Kuwaiti-based Americana (a corporation which owns licenses for several American franchises, pizza sales at the Kuwaiti-owned Pizza Hut franchises fell 40% in Egypt and 45% in Jordan. Overall, Americana’s sales are off 20% throughout the world. Mohmoud el-Kaissouri, an executive dealing with the service sector dealing with 22 American restaurant franchises in the Muslim world admitted to wire service reporters that its getting very serious. “The number of [Muslim patrons] going into these restaurants is less and less every day despite all that we are doing.” el-Kaissouri’s group represents McDonald’s, Kenny Rogers’ Roasters and Little Caesar’s Pizza.
In Saudi Arabia, Coca Cola was the worst hit of American branded products, with sales off some 60%. Pepsi Cola sales were off 45%.
According to Ibrahim Mahrous, the sales manager for Ben Dawood Supermarkets, Muslim customers are leaving Proctor & Gamble products on the shelves and are increasingly buying inferior brands made in Europe and China. The sale of Pampers dropped 35%. In Morocco, a campaign has been launched by two newspapers to boycott the American dollar as well, asking Moroccan businesses to refuse to accept dollars. “Boycott the dollar in your operations for the sake of the Palestinians,” the headlines challenge. “Whenever possible, opt for the Euro.”
In addition to the move to boycott the use of dollars (that will impact no one except the Muslims who will lose on the exchange rates), the Egyptian Doctor’s Syndicate, headed by Dr. Hamdy el-Sayed, sent a list to every physician in the Syndicate that contains the product names of every American pharmaceutical product which has an alternate generic made either in the Arab world or in Europe or Asia. “We understand this is not economically effective,” el-Sayed admitted, “because people are going to continue to buy American goods. This action is more of a symbolic [gesture] than a real effect.” Whether it is symbolic or not, hospitals in Lebanon, Syria and Jordan—America’s Arab friend in the Mideast—have stopped buying drugs from American drug makers completely, including vaccines that are needed to prevent childhood diseases.


With the advent of the Arab consumer boycott of American products, righteously indignant American anger began to fester in the United States until finally the question was raised: “What if Americans decided to boycott Arab oil?” Conservative radio and TV talk show hosts raised the question, and scrambled to put together lists of gasoline producers or distributors who did not buy their oil from the Arab world in order to provide their listeners with a list of gas stations they should patronize.
Their approach to list-compilation was as simplistic as it was inaccurate. International “American” brand names like Standard Oil, Mobil-Exxon, BP-Amoco, and Chevron-Texaco (the most high profile, best advertised Seven Sisters brands) were listed among those to be boycotted since their partnership arrangements with the Arabs are well known. Standard Oil and its wholly-owned subsidiary spin-offs from the 1911 anti-trust suit that made the Rockefellers’ break the company apart (Exxon, Mobil, Amoco, Chevron, Atlantic Richfield, Sunoco, Sohio, British Petroleum, and Continental Oil [Conoco]), Royal Dutch Shell and the Rothschild/Nobel oil companies that dominated the Russian oil industry since the first oil strike around Baku on the Caspian Sea, developed the oil fields on the Arabian peninsula and shared ownership with the oil shieks who ran those feudal nations. Armand Hammer, who was the ‘visible” owner of Soviet-backed Occidential Petroleum (which funneled money to the Gore family for over 50 years), laid down heavy bribes to gain oil leases in Iraq, Kuwait and Iran.
It would seem, on the surface, that by ruling out a handful of major transnational oil companies it could be assumed that by bypassing them and patronizing the smaller “independent” gas stations we would achieve the objective of boycotting Arab oil.
Not so.
When John D. Rockefeller formed Standard Oil he understood the basic law of economics that says to control “demand” it is necessary to control “supply.” Once a corporation gains control the supply of a commodity, it can, and will, manipulate demand. And, that is precisely what Rockefeller did. From the early days along Oil Creek, Pennsylvania Rockefeller experienced hefty financial losses caused by too many drillers producing too much oil and driving down the price of crude. The same was true of the refiners who processed the crude oil into kerosene. With a glut of crude oil, and an over-abundance of refiners processing crude into kerosene, it cost more to refine the crude oil into kerosene than kerosene wholesalers like Rockefeller could get for the product on the street.
To control the flow of crude to the refineries, and the processing of crude into kerosene, Standard Oil first attacked the methods of distribution of crude from the wellhead to the refinery, bankrupting one driller after another, and then buying out the bankrupted drillers. The same was true of the refiners. One-by-one Standard Oil went after them, driving the price of kerosene down in those markets until the refinery went bankrupt. Then Standard Oil would buy up the defunct refinery—and hire the refinery owner. By 1875 Standard Oil controlled 85% of the world’s production of kerosene because it controlled 85% of the world’s production of crude oil.
When the first oil strike occurred at the Caspian Sea port city of Baku in Russia in 1873, Robert Nobel of the Swiss munitions family was in the area buying walnut for rifle stocks to fill a contract his brother Alfred had with the Russian government to supply rifles to the Russian army. Sensing the opportunity, Nobel forgot about the walnut grove he had been sent to purchase and opened an oil refinery in Baku instead.
By 1879 the Nobels had more of their resources tied up in oil than in munitions, forming the Nobel Brothers Petroleum Producing Company. They built an 8-mile long pipeline from the Baku oil field to the Caspian Sea where they loaded oil onto the world’s first oil tanker, the Zoroaster. Within the next five years, they would own a rail system complete with tank cars and storage depots—all financed by Baron Alphonse de Rothschild, the Tsar’s banker.
The Nobel-Rothschild alliance drove Standard Oil out of Russia.
It was Rockefeller’s only commercial defeat, and Standard Oil was not prepared to roll over and play dead. Rockefeller and Rothschild would continue to fight until the Boleshevik Revolution (which was financed by Rockefeller, J.P. Morgan, Andrew Carnegie, Andrew Mellon and other capitalist entrepreneurs in order to gain control of the emerging economy of the natural resources rich nation) ended the competition when Lenin nationalized the entire economy and closed the door to any capitalist entrepreneurs from profiting in the new Soviet Union.
As oil was discovered to be a universal commodity found almost everywhere under the crust of the earth, the Nobel-Rothschild and Rockefeller forces scrambled to claimstake


John D. Rockefeller

=============================





David Rockefeller avec CASTRO
Une vue du Rockefeller Center avec des drapeaux du monde, la ville de New York



Winthrop Rockefeller, serait le père de Bill Clinton ???
William Clinton Rockefeller ? Il y a tout de même une bonne ressemblance entre ce Rotschild et Clinton

La Première Guerre mondiale a commencée juste après que Rockefeller a nommé un autre comparse Woodrow Wilson qui a signe la loi sur la Réserve fédérale afin de PRIVATISER la Banque fédérale de réserve. (autres astuce de Londres pour tenir les américains en les endettant).
Ce vol de la Banque fédérale de réserve a été rendue possible par Rockefeller qui s'est inspiré de l'impôt sur le revenu et où le 16ième amendement rend du peuple américain responsable et cautionnaire des dettes de cette banque pourtant Privée.

Rockefeller recours à ses vieux trucs d'armer son pays d'origine une fois de plus.


LA BATAILLE DE WATERLOO
Ce fut le meilleur coup réussi par la famille ROTHSCHILD qui avait élaboré, déjà à cette époque, un parfait système d'espionnage et de courrier dans toute l'Europe.
Le 20 juin 1815, un de leurs agents arrivant directement du champ de bataille informa NATHAN ROTHSCHILD de la défaite des français. Nathan se dépêcha en toute hâte à la Bourse de Londres, il fit croire en vendant toutes ses actions "English Consul" que l'Angleterre avait perdu la guerre. La rumeur s'ébruita si vite que la plupart des actionnaires, pris de panique en pensant tout perdre, vendirent à leur tour leurs actions "English Consul". Au bout de quelques heures, la valeur des actions était tombée à 5 cents, c'est alors que Nathan les racheta pour une bouchée de pain. Peu de temps après, la nouvelle officielle sur l'issue de la guerre se répandit à Londres. En l'espace de quelques secondes, le cours des "English Consul" dépassa à valeur première et ne cessa de monter Napoléon avait eu son Waterloo et Nathan avait obtenu le contrôle de l'économie anglaise. En une nuit, la fortune déjà gigantesque des Rothschild s'était multipliée par vingt.
Les français avaient des difficultés à se remettre de leur défaite. En 1817, ils conclurent un accord pour obtenir un crédit d'un montant considérable de la Banque française OUVRARD et des BARING BROTHERS de Londres mais ils ne s'adressèrent pas aux Rothschild. L'année suivante, la France eut de nouveau besoin d'un crédit, ils écartèrent encore une fois les Rothschild



Par les Rotschilds: LONDRES a toujours berné les Français..... et le monde entier
Cela ne plut pas du tout à ces derniers, et ils essayèrent par tous les moyens possibles de convaincre le gouvernement de leur laisser l'affaire, mais ce fut en vain.
Le 5 novendre 1818 survint un événement inattendu. Le cours des obligations du gouvernement français qui avait cessé de monter pendant un an commença soudain à chuter sans arrêt. L'atmosphère était tendue à la cour du roi Louis XVIII. Les seuls à ne pas en être affligés, et même à en rire, furent les frères Rothschild, KALMANN et JACOB. Ceux-ci avaient acheté, en octobre 1818, une énorme quantité d'obligations du gouvernement français gràce à l'aide de leurs agents et à leurs réserves illimitées, obligations émises par leurs rivaux Ouvrard et Baring Brothers. Le cours des obligations était donc monté. Mais le 5 novembre 1818, ils se mirent à innonder d'innombrables obligations le marché libre des principales places commerciales d'Europe, ce qui provoqua une "panique" sur le marché.
La situation changea d'un seul coup, les Rothschild devinrent le "numéro un" en France. Ils bénéficièrent de toute l'attention de la cour française, au-delà même du domaine de la finance.

A Paris, la maison Rothschild s'était emparée du contrôle de la France après la défaite des Français, et à Londres, Nathan Rothschild en contrôlant la "
Banque d'Angleterre", exerçait une influence directe sur le Parlement britannique.

http://forum.doctissimo.fr/viepratique/Actualites/rothschild-rothshild-fortune-sujet_14878_1.htm



LES FRÈRES ROCKEFELLER
à la tête d'une colossale fortune
mais les pions de Londres et infiltrés ailleurs

Curieux ils sont 5 frères Rockefeller tout comme l'étaient 5 frères les Rotschilds

Les stratégies séculaires d'ESPIONNAGE des Britanniques où l'on retrouve des espions curés/religieuses, des banquiers évidemment........ Ils choisissent des gens à l'abri de tout soupçon.






















Winthrop a été gouverneur de l'Arkansas - l'état qui a produit, Bill Clinton. Les dossiers de Bill Clinton son père ont été complètement perdu - tout comme Hitler -, mais il correspond à la moisissure d'un Rockefeller complètement notamment en ce qui concerne sa perversion sexuelle à la Maison Blanche . Comment pourraient les Clinton ou les Obama venir d'un petit État comme l'Arkansas et/ou êtres pauvres et atteindre la position la plus élevée de la terre sans l'aide des Rockefellers/Rotschilds de la Reine ?



Voyez la ressemblance étrange ente le roi Édouard à laquelle j’ai dessiné un moustache et HITLER….. Seraient-ils frères ?

Peut-être même des jumeaux

Les fils de la Reine Victoria ? ? ?

Alois Hitler, le père d'Adolf, était le fils illégitime de Maria Anna Schicklgruber et le baron Rothschild. À cette époque, elle était employée comme domestique dans la maison du Baron Rothschild. Dès que la famille découvrit sa grossesse, elle a été renvoyée à son domicile, dans Spital où Alois est né.


Stalline serait un Rotschild
Josef Stalin est né le 18 Decembre 1878.


L
es lignées génétiques....

Londres par ses Rothschilds qui supporta Hitler grâce à la Banque d'Angleterre et autres sources Britanniques et Américaines comme Rothschild's Kuhn & Loeb, Banque qui finança la Révolution Russe.



Le coeur de la machine de guerre d'Hitler était le géant chimique IG. Farben, qui avait une branche Américaine contrôllée par les Rothschilds par l'intermédiaire de leurs laquais, les Warburgs. Paul Warburg, qui dirigeait durant sa création, la banque privée "Central Bank of America", la Réserve Fédérale, en 1913, siégait comme directeur d'American IG. Bien sur, I.G Farben, qui organisait le camp des travaux forcés à Auchwitz, était en réalite, une division de Standard Oil, appartenant officiellement aux Rockefellers, mais en vérité l'empire des Rockefellers fut fondé par la COuronne d'Angleterre via ss pions banquiers internationaux Rothschilds.

=================

Voyez le site d'où j'ai tiré quelques unes de mes images

http://images.google.ca/images?q=Rockefellers+Rothschild++PHOTOS&ie=utf-8&oe=utf-8&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a&um=1&sa=X&oi=image_result_group&resnum=1&ct=title

====================


Londres par ses espions Rotschilds,
possédaient aussi les agences d'information-medias Allemandes durant les deux guerres et ainsi contrôlaient le courant d'informations "pour les Allemands" et le reste du Monde.
Incidemment, quand les troupes Alliees entrèrent en Allemagne, elles trouvrent que les usines IG Farben, au coeur de la machine de guerre d'Hitler, n'avaient pas été détruites par les bombardements et de même, concernant les usines Ford- un autre supporter d'Hitler. Les autres usines furent détruites.

BloodPassoverCover042308.jpg

Donc la force derrière Hitler, était Guillaume 11, l'empereur d'Allemagne, et qui était parent avec la Famille Royale de Londres. C'était la Maison des Rothschilds de Londres et de France, cette famille" Juive"qui déclare protéger et supporter la foi Juive et le peuple Juif, qui en fait comme tant d'autres sont prêts à tuer pour un job et de l'argent, ont trahi leurs peuples.